Intercom Bernay Terres de Normandie - L'agriculture - Intercom Bernay Terres de Normandie

L’agriculture

Face à la demande grandissante des consommateurs pour le développement de circuits courts et de filières alimentaires locales, l’Intercom Bernay Terres de Normandie a créé un service « agriculture » pour répondre à cette demande et développer l’économie agricole locale à travers l’élaboration d’un Projet Alimentaire Territorial (PAT) et le développement de filières agricoles durables (agriculture biologique, productions d’énergies renouvelables, …).

Qu’est-ce qu’un PAT ?

Selon l’article 39 de la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt, « les actions répondant aux objectifs du Programme National pour l’Alimentation et aux objectifs des Plans Régionaux de l’Agriculture Durable peuvent prendre la forme de projets alimentaires territoriaux » (article L. 111-2-1).

Concrètement, un projet alimentaire territorial, c’est un ensemble d’initiatives locales qui visent à rapprocher les producteurs, les transformateurs, les distributeurs, les collectivités territoriales et les consommateurs pour ainsi développer une économie agricole et agro-alimentaire ancrée dans territoire délimité et promouvoir une alimentation de qualité.

Pour plus d’informations vous pouvez consulter le site : agriculture.gouv.fr

Quels sont les objectifs globaux d’un PAT ?

Un projet alimentaire territorial revêt 3 principales dimensions :

– Economique : structurer et consolider des filières alimentaires sur le territoire, rapprocher l’offre et la demande, maintenir de la valeur ajouter sur le territoire, contribuer à l’installation et au maintien des exploitations agricoles et préserver les espaces agricoles ;

– Environnementale : développer un approvisionnement en produits locaux et de qualité, valoriser de nouveaux modes de production plus respectueux de l’environnement (agroécologie, biologique), préserver les ressources naturelles et les paysages traditionnels, lutter contre le gaspillage alimentaire ;

– Sociale : éduquer à l’alimentation saine, créer des liens et de la solidarité (dons alimentaires), valoriser le patrimoine culinaire du territoire.

Quels enjeux seront privilégiés dans le PAT de l’Intercom Bernay Terres de Normandie ?

Directement issu du projet de territoire et du plan TEPOS (territoire à énergie positive), le premier enjeu du PAT concerne l’approvisionnement en local et, si possible, en bio, notamment de la restauration collective. Les 3 objectifs que l’Intercom souhaite atteindre sont :

– Contribuer au développement des filières de production locale issues d’une agriculture raisonnée et si possible biologique ;

– Relocaliser l’économie agricole et favoriser le tissu économique local en se basant sur une coopération avec les agriculteurs du territoire ;

– Donner accès au public scolaire à des produits de qualité et de saison, locaux et bio si possible.

Déroulement du projet

Le 24 avril 2019 s’est tenue la réunion de lancement de la démarche d’élaboration du Projet Alimentaire Territorial de l’Intercom Bernay Terres de Normandie.

La réunion avait comme objectif premier d’officialiser la démarche auprès des élus et techniciens de l’Intercom, institutions publiques, associations et coopératives agricoles clés du territoire.

Ce fut le moment de présenter les premières données collectées pour définir ce qui caractérise le système alimentaire du bassin de vie et une première occasion de fédérer les acteurs clés du territoire autour de la réflexion de ce projet.

Ainsi, cette première réunion a réuni une vingtaine de personnes avec qui une discussion riche et constructive a pu être initiée. Etaient représentés : le département de l’Eure, la Chambre d’Agriculture, le Réseau des CIVAM Normands, les Fermes d’ici, la SAFER, la coopérative NatUP, les Restos du cœur, le CPIE Terres de l’Eure-pays d’Ouche, le réseau des AMAP, la Chambre de Commerce et de l’Artisanat, l’association Bio Normandie, le SDOMODE et enfin l’Association pour le renouvellement économique et social du territoire de Bernay.

Les participants ont été invités à travailler en groupe pour définir des enjeux, freins et leviers sur les thématiques suivantes : offre alimentaire et filières locales, patrimoine culinaire et produits locaux, agriculture durable, précarité et sécurité alimentaire et enfin, recyclage et gaspillage des déchets alimentaires.

De nombreux enjeux ont émergés de ce travail, tels que :
• assurer un approvisionnement en productions locales et accompagner les évolutions de productions par une dynamique portée par les collectivités (mise à disposition de terres et de matériel pour les porteurs de projets, réorienter une partie des exploitations vers des productions à plus haute valeur ajoutée et valorisable localement)
• sensibiliser les familles à une alimentation saine et au gaspillage alimentaire (campagne de communication)
• rapprocher les agriculteurs des citoyens, recréer un lien de confiance (agritourisme)
• rendre le métier d’agriculteur plus attractif pour assurer les successions d’exploitations
• ouvrir l’offre en produits locaux au plus grand nombre

Cette première réunion a été suivie de plusieurs ateliers de concertation et moments d’échanges entre mai et juin dernier pour nourrir le diagnostic agricole et alimentaire du territoire.

Ainsi, les premières Assises de la Restauration collective durable organisées le 26 mai, en partenariat avec le Département et la Chambre d’Agriculture, ont pu réunir une quarantaine de gestionnaires, chef de restaurants scolaires, maires, artisans et producteurs pour initier la réflexion de l’approvisionnement local et bio des restaurants collectifs.

L’évènement a permis de faire émerger un certain nombre de solutions pour organiser cet approvisionnement et de constituer un socle d’acteurs moteurs intéressés pour s’engager dans un projet d’alimentation locale et durable.

Enfin, un questionnaire et 3 ateliers à destination de la population ont été menés pour réfléchir à notre modèle agricole et alimentaire actuel et trouver des solutions pour enclencher la transition :

• 27 mai : Atelier participatif mobilisant les agriculteurs sur les questions du changement climatique et de la protection des ressources (réalisé dans le cadre de la démarche du PCAET) ;

• 28 mai : Café-débat sur la thématique « Manger sain, local et pas cher, est-ce possible ? » dans le cadre de la Quinzaine de la Nature et du Développement Durable;

• 5 juin : Atelier participatif mobilisant la population sur les questions des circuits de proximité, des pratiques alimentaires et de la protection des ressources (réalisé dans le cadre de la démarche du PCAET)

Pour finir, le goûter des élèves du Triathlon organisé par le service Actions Educatives Culturelles et Sportives du 17 au 21 juin et le buffet du Déjeuner de l’Economie du 26 juin ont été des moments valorisant pour nos producteurs locaux qui ont pu faire découvrir la diversité de leurs produits aux enfants et aux entreprises de notre territoire.

L’été sera plus calme avec la rédaction de l’étude de faisabilité pour l’approvisionnement de la restauration collective et d’un plan d’actions qui sera proposé pour la rentrée.

Télécharger les comptes-rendus des assises de la restauration :

Compte-rendu du 24 avril 2019

Compte-rendu du 15 mai 2019

Renseignements

Mélanie Girault – Chargée de mission agriculture
agriculture@bernaynormandie.fr

Petit déjeuner de l'économie

Dynamiser

31/01/2019

Petit déjeuner de l’économie
Près de 100 acteurs économiques et agricoles réunis ce matin pour partager notre 1er Petit-Déjeuner ! L’occasion d’échanger sur les
LIRE
Terroir et produits locaux - Territoire de l'Intercom Bernay Terres de Normandie

Dynamiser

13/02/2019

Enquête sur l’offre alimentaire du territoire de l’Intercom Bernay Terres de Normandie
Dans le cadre de l’élaboration de son Projet Alimentaire Territorial, l’Intercom Bernay Terres de Normandie lance une enquête auprès des
LIRE
Invitation au premier déjeuner des entreprises

Dynamiser

04/06/2019

Premier déjeuner des entreprises
L’Intercom Bernay Terres de Normandie accueille les forces vives économiques de son territoire. Que vous soyez, artisan, entrepreneur, industriel, agriculteur,
LIRE
Photo représentant la zone d'activités des Granges - Bernay

Dynamiser

10/09/2019

Découvrez nos Zones d’Activités Économiques en vidéo
Vous souhaitez acheter un terrain pour développer votre activité ? Investissez au cœur de la Normandie, découvrez nos 5 Zones
LIRE

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir les newsletters de l'Intercom de Bernay Terres de Normandie et avez pris connaissance de nos mentions légales. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment grâce au lien de désinscription contenus dans les emails.